La rencontre à Daytona

L'aventure entre Tequila Patron ESM et Onroak Automotive a débuté début 2015, sur le circuit de Daytona. Présente pour participer aux essais officiels des 24 Heures de Daytona, l'équipe de Scott Sharp et Ed Brown américaine alignait alors deux Honda HPD ARX qui n'allaient finalement concourir qu'aux 24 Heures de Daytona.
Les premières discussions débutèrent : Onroak Automotive serait-il en mesure de fournir à l'équipe américaine deux Ligier JS P2 équipées du moteur Honda HPD pour les 6 Heures de Spa-Francorchamps début mai, deuxième manche du FIA WEC 2015 ?...

Deux Ligier JS P2 produites en six semaines

Une étude approfondie du projet et de sa faisabilité décidait très rapidement le constructeur français à se lancer dans l'aventure. L'implantation du moteur Honda HPD avait déjà été opérée l'année précédente pour équiper l'une des trois Ligier JS P2 engagées aux 24 Heures du Mans 2014. Après avoir rassemblé tous les éléments nécessaires, Onroak Automotive parvenait à assembler les deux Ligier JS P2 en seulement six semaines.
Fin avril, sur la piste Club de Nevers Magny-Cours, les deux sport-prototypes effectuaient leurs premiers tours de roues, avant de rejoindre le circuit de Spa-Francorchamps pour disputer la deuxième manche du FIA WEC.

Les victoires historiques de Daytona et Sebring

Après une saison 2015 d'apprentissage et de découverte de la voiture, du FIA WEC et de ses tracés, l'équipe américaine enchaînait en 2016 sa campagne mondiale avec quelques changements : les Ligier JS P2 étaient équipées d'un moteur Nissan et le staff bénéficiait d'un support technique et d'ingénierie fourni par Onroak Automotive.
Parallèlement, Tequila Patron ESM mettait sur pied avec le constructeur français un programme pour disputer la North America Endurance Cup 2016 avec une Ligier JS P2 Honda HPD : un projet couronné de succès avec les victoires historiques aux 24 Heures de Daytona, la première d'un constructeur français, puis aux 12 Heures de Sebring.

Un nouveau challenge avec les Onroak-Nissan DPi

Pour la saison 2017, Tequila Patron ESM décidait de se concentrer sur l'intégralité de l'IMSA WeatherTech SportsCar Championship. Avec l'évolution de la réglementation et la création de la catégorie DPi (Daytona Prototype International), une nouvelle aventure se tramait entre l'équipe et le constructeur français. En septembre 2016, ce dernier présentait la Ligier JS P217, l'une des quatre LM P2 de nouvelle génération, avec la possibilité de la décliner en version DPi pour un constructeur.
Rapidement, un accord était signé avec Nissan Nismo pour la commande de deux Onroak Nissan DPi. Fin décembre, les premiers tours de roues avaient lieu sur le circuit de Sebring !

Les premiers succès de la Onroak-Nissan DPi

Début août 2017 à Road America, la Onroak-Nissan DPi #22 emmenée par Johannes van Overbeek et Pipo Derani signait la première victoire du modèle, mettant un terme à la série de sept victoires consécutives d'une Cadillac DPi en IMSA WeatherTech SportsCar Championship ! Ce succès était renouvelé avec la Nissan DPi #2 de Scott Sharp, Ryan Dalziel et Brendon Hartley à la mythique course de Petit Le Mans.
La très belle relation née entre les trois parties se poursuit en 2018 avec, pour la deuxième année consécutive, l'engagement de deux Onroak-Nissan DPi en IMSA WeatherTech SportsCar Championship.