Le Mans Cup : Nouveaux succès pour les Ligier JS P320 à Monza

2 juillet 2022 – Pour la quatrième manche de la Michelin Le Mans Cup, sur le vénéré Temple de la Vitesse en Italie, les Ligier JS P320 font des étincelles. Reiter Engineering, l'équipe allemande qui a démarré en LMP3 cette année, signe sa première pole position, avec Freddie Hunt au volant de la #76. Mais rien ne se passe comme prévu en course. La première heure est chaotique avec un enchaînement de drapeaux jaunes, Full Course Yellow et Safety Car à faire tourner la tête. Et c'est Racing Spirit of Leman qui déjoue tous les obstacles et s'offre sa troisième victoire avec la #10 après un beau duel avec la #29 de MV2S Forestier Racing. La #29 finit deuxième pour la seconde fois cette saison. La voiture sœur de Racing Spirit of Leman, la #43, clôture le podium devant une autre Ligier, la #9 de AT Racing qui a arraché cette position dans l'ultime tour. La #10 de Racing Spirit of Leman conforte ainsi son avance au classement général provisoire devant la #29 de MV2S Forestier Racing.

Sur les trente-cinq voitures engagées, 29 LMP3 se sont données rendez-vous sur l'Autodromo Nazionale di Monza pour la quatrième manche de la Michelin Le Mans Cup.

Première ligne 100% Ligier JS P320

Lors de la séance de qualifications samedi en début d'après-midi, l'équipe allemande Reiter Engineering avec Freddie Hunt au volant crée la surprise en réalisant le meilleur temps en 1:44.838. L'équipe décroche ainsi sa première pole position en Michelin Le Mans Cup. Une très belle performance pour le team et pilote qui découvrent ensemble la catégorie LMP3 et le championnat cette saison. La #29 de MV2S Forestier Racing avec Jérôme de Sadeleer se qualifie en deuxième position, à seulement 0.465 secondes de la pole position.

Le départ de la course de 1h50 est donné le samedi en fin d'après-midi à 17h10 sous une chaleur toujours écrasante, avec une température de piste avoisinant les 50°.

Duel au sommet entre la #76 de Reiter Engineering et la #29 de MV2S Forestier Racing

La #76 de Reiter Engineering (Freddie Hunt / Mads Siljehaug) et la #29 de MV2S Forestier Racing (Jérôme de Sadeleer / Louis Rousset) conservent leur avantage au départ. Moins de cinq minutes après, la course est déjà perturbée. Deux LMP3 se sont accrochées et l'une d'elles est plantée dans le bac à graviers. Le Safety Car est de sortie le temps que la voiture soit évacuée du bac et remise en piste.

Au restart, la #29 ne perd pas de temps et attaque la #76. Si Freddie Hunt résiste, Jérôme de Sadeleer profite du freinage à la deuxième chicane pour s'emparer de la tête.

Une première heure de course en dents de scie

Au même moment, dans le peloton, la #22 de United Autosports (Andres Latorre / Garnet Patterson) est poussée par une rivale et part en tête-à-queue au premier virage. La #57 de Graff Racing (Stephan Rupp / Ryan Harper-Ellam) ne peut l'éviter et vient la percuter. Un coup dur pour les deux équipes qui sont contraintes d'abandonner. Le Safety Car fait son retour en piste.

20 minutes se sont déjà écoulées quand le drapeau vert est agité. Et rebelote au restart. Le premier virage ne pardonne décidemment pas. Deux châssis concurrents entrent en contact. Si l'une vrille en tête-à-queue, les deux voitures repartent en piste.

Alors que la #10 de Racing Spirit of Leman (Alexander Mattschull / Tom Dillmann) attaque la Ligier #69 de COOL Racing (Maurice Smith / Malthe Jakobsen) pour la cinquième position, un nouvel incident intervient. Et toujours au premier virage. Au freinage un châssis concurrent part à la faute et vient s'échouer dans le mur. Full Course Yellow.

Le drapeau vert est de nouveau agité. Freddie Hunt au volant de la #76 de Reiter Engineering revient sur la #29 de MV2S Forestier Racing et attaque fort. Mais il prend trop large et perd un peu de temps.

C'est maintenant au tour d'une GT de provoquer la sortie d'un nouveau drapeau jaune. Mais cette fois-ci de courte durée. La #28 de MVS2 Forestier Racing ( Christophe Cresp / Emilien Carde) et la #43 de Racing Spirit of Leman (Jacques Wolff / Josh Skelton) se disputent la 8ème place. Une bataille qui est écourtée. La #28 est en difficulté au milieu de la chicane après avoir été percutée à l'arrière par une voiture qui la suivait. Le sabot à l'arrière est touché. Elle repart.

Alors que les premiers arrêts au stand débutent, un nouveau drapeau jaune survient. Une GT est dans les graviers. Full Course Yellow le temps de remettre la voiture en piste. Quand le drapeau vert flotte à nouveau, il reste 49 minutes de course. La #76 de Reiter Engineering a récupéré la tête de la course. Peut-être une première victoire pour les rookies ? Mais coup de théâtre. Une pénalité drive-through pour non-respect de la procédure de départ réduit les espoirs de l'équipe à néant.

La déconvenue de Reiter Engineering

« Nous avons reçu une pénalité drive-through pour une erreur de rookie que nous avons commise au départ, commente sur le vif un Freddie Hunt dépité. Je suis tellement déçu car nous avions un si bon rythme dans la Ligier. Notre volant a surchauffé pendant la mise en grille, ce qui lui était déjà arrivé. Notre erreur a été de ne pas avoir de volant de remplacement dans un sac de refroidissement. Donc nous avons dû aller en récupérer un et le temps de revenir et de l'installer nous avions dépassé les deux minutes règlementaires [les concurrents ne peuvent plus effectuer de manipulations sur la voiture à moins de deux minutes du départ].

Nous sommes tous des rookies ici et découvrons la voiture. Nous nous améliorons un peu plus à chaque course, ce qui est super. Nous avons remporté notre premier succès au Mans avec un podium, maintenant la pole position à Monza et j'espérais vraiment la victoire. Ce ne sera pas le cas. »

La #29 de MV2S Forestier Racing et la #10 de Racing Spirit of Leman au coude-à-coude

La #76 effectue son passage par la voie des stands. Louis Rousset aux commandes de la #29 est maintenant en tête. Tom Dillmann au volant de la #10 en troisième position s'empare rapidement de la deuxième place et attaque maintenant la #29. Les deux adversaires sont bloqués derrière un retardataire. Ils finissent par le dépasser et sont l'un derrière l'autre.

Il reste trente minutes avant le drapeau à damier. Louis Rousset résiste. Tom Dillmann fait monter la pression. Quatre dixièmes d'écart les séparent. Les deux équipes retiennent leur souffle. Lors de la première course de la saison au Castellet, les deux pilotes avaient déjà bataillé dur pour la première position. Si Tom Dillmann l'avait emporté, l'histoire pourrait ne pas se répéter. Une GT sort et c'est un nouveau drapeau jaune puis FCY pour évacuer la voiture. Les deux pilotes et équipes soufflent un peu. Tout pourrait se jouer à la relance.

Restart. Tom Dillmann fond sur Louis Rousset et lui arrache la première place. La deuxième voiture de Racing Spirit of Leman, la #43, est quatrième suivie par la #9 de AT Racing (Alexander Talkanitsa / Charles Milesi).

La #43 de Racing Spirit of Leman et la #9 de AT Racing à l'attaque

Alors qu'il reste 23 minutes, une LMP3 sort et nouvelle neutralisation. La course repart avec 18 minutes au compteur. La #76 de Reiter Engineering essaye de remonter sur la #9 de AT Racing pour la cinquième position.

Dans les dix dernières minutes, la #43 de Racing Spirit of Leman se bat pour la troisième place. Nouveau Full Course Yellow à 6 minutes de l'arrivée. Au restart, il reste deux minutes. La #43 bondit et fait l'extérieur pour s'emparer de la troisième place. C'est maintenant à la #9 avec Charles Milesi au volant de l'imiter. Il cherche l'ouverture et prend l'avantage dans le dernier tour. Quelle course ! La #9 échoue au pied du podium à seulement 2 secondes de la troisième position.

Top 4 100% Ligier JS P320

Racing Spirit of Leman s'offre son premier double podium avec la victoire de la #10, la troisième depuis le début de la saison après Le Castellet et la première course de Road to Le Mans, et la médaille de bronze pour la #43. La #29 de MV2S Forestier Racing termine deuxième pour la seconde fois cette saison après Le Castellet. Après leur déconvenue, la #76 de Reiter Engineering finit en sixième position.

C'est la cinquième victoire consécutive et le cinquième podium 100% Ligier en cinq courses. La #10 de Racing Spirit of Leman étend son avance au championnat avec 74 points, devant la #29 de MV2S Forestier Racing qui cumule 41 points. La #69 de COOL Racing qui a dû abandonner pendant la course alors qu'elle jouait dans le top 5 est troisième.

Pour consulter les résultats complets, CLIQUEZ ICI.

Pour consulter le classement provisoire au championnat, CLIQUEZ ICI.

Place maintenant à la trêve estivale. La rentrée aura lieu le 24 septembre sur le circuit de Spa-Francorchamps en Belgique.

 

Pour plus d'informations sur la Ligier JS P320, CLIQUEZ ICI.