AUTO - MICHELIN LE MANS CUP - MONZA 2021

Le Mans Cup : Première victoire de United Autosports et double podium pour les Ligier JS P320 au Temple de la Vitesse

10 juillet 2021 – Week-end réussi pour la Ligier JS P320 pour la troisième manche de la Michelin Le Mans Cup à Monza, le Temple de la Vitesse. La Ligier JS P320 #5 de Phoenix Racing décroche sa première pole position de la saison, la troisième consécutive pour la Ligier JS P320. En course, c'est la #22 de United Autosports qui s'illustre et remporte sa première victoire de la saison. Elle en profite pour prendre la tête du championnat devant la#7 de Nielsen Racing qui termine troisième. Seulement 2 points séparent les deux équipes Ligier au classement provisoire !

Samedi 10 juillet, la Ligier JS P320 #5 de Phoenix Racing emmenée par Fin Gehrsitz et Hamza Owega décroche sa première pole position dans la catégorie LMP3 avec un meilleur temps en 1:44.785. Elle succède ainsi à la Ligier JS P320 #37 de COOL Racing qui avait signé les deux premières pole position de la saison.

A 17 heures, place à la course. Et le Temple de la Vitesse n'a pas été tendre avec les pilotes de la Michelin Le Mans Cup. Trois tours après le départ, la Ligier JS P320 #17 d'IDEC Sport pilotée par Patrice Lafargue et Dimitri Enjalbert part en tête-à-queue et s'immobilise au milieu de la piste. Alors que ses concurrents essaient de l'éviter, la #16 de Team Virage conduite par Sacha Lehmann et Matthias Lüthen part à son tour en tête-à-queue, heurte la barrière de sécurité à droite avant de retraverser la piste. Elle touche une autre concurrente puis vient heurter la barrière à gauche. Un accident impressionnant dont les pilotes ressortent heureusement indemnes. La course est neutralisée pendant une quinzaine de minutes pour évacuer les voitures accidentées.

Un deuxième safety car est déployé après un tête-à-queue de la Ligier JS P320 #30 de Frikadelli Racing Team emmenée par Klaus Abbelen et Axcil Jefferies. Quelques minutes après le restart de la course, la #15 de RLR MSport avec Mike Benham et Tommy Foster aux commandes sort de la piste et se retrouve coincée dans le bac à graviers, provoquant une nouvelle neutralisation. La fin de la première heure est marquée par une troisième sortie de la voiture de sécurité. Neutralisée pendant quelques minutes, la course reprend sans encombres. Mais six minutes avant l'arrivée, un full course yellow est instauré afin de retirer des débris à l'entrée des stands. Autant d'évènements qui ont bouleversé les stratégies des équipes.

Partie depuis la 16ème place de la grille, la Ligier JS P320 #22 de United Autosports pilotée par Gerald Kraut et Scott Andrews réalise un très bon premier relais en remontant progressivement dans le classement. À la fin de la première heure, l'équipage est troisième. Après une bataille avec sa voiture soeur la #23 emmenée par John Schauerman et Wayne Boyd, la #22 remonte à la deuxième place et s'attaque à la voiture de tête, la Ligier JS P320 #71 de Team Virage conduite par Rob Hodes et Garett Grist. Le trafic lui permet de rattraper sa rivale, qui finit par s'arrêter pour ravitailler. La #22 de United Autosports passe la ligne d'arrivée en première position avec huit secondes d'avance sur sa concurrente la plus proche, et remporte ainsi sa première victoire de la saison.

Qualifiée 9ème, la Ligier JS P320 #7 de Nielsen Racing conduite par Anthony Wells et Colin Noble remonte à la quatrième place pendant la dernière heure de course. Elle double la #37 de COOL Racing emmenée par Antoine Doquin et Josh Skelton puis dépasse la #23 de United Autosports. Elle est pénalisé d'un drive through en fin de course pour avoir effectué son ravitaillement en dehors des arrêts obligatoires. Un drive through finalement transformé en pénalité de 30 secondes. Alors qu'elle avait franchi la ligne d'arrivée en deuxième position, elle est rétrogradée à la troisième place du podium.

Après avoir pris le départ depuis le fond de la grille, la Ligier JS P320 #23 de United Autosports réalise une très belle remontée dans le classement en se plaçant deuxième à la fin de la première heure de course. Après une bataille avec les trois Ligier JS P320 de tête, les #22, #37 et #7, la #23 de United Autosports termine sa course au pied du podium, à la quatrième place.

Comme beaucoup de ses concurrentes, la Ligier JS P320 #71 de Virage Racing adapte sa stratégie au fil des safety cars. Partie septième, elle prend la tête de la course à la fin de la première heure. Elle domine le plateau pendant 24 tours avant de se faire voler la première place par la #22 de United Autosports. Obligée de s'arrêter dans les stands en fin de course pour effectuer son ravitaillement et changer de pilote, elle passe la ligne d'arrivée  sixième LMP3. Garett Grist signe cependant le tour le plus rapide en course en 1:44.755.

Fin de week-end difficile pour les deux Ligier JS P320 de COOL Racing, la #37 et #69. Qualifiée troisième, la #37 conduite par Antoine Doquin et Josh Skelton se fait heurter par une concurrente dans la première heure de course. Les nombreuses neutralisations ne jouent pas non plus en sa faveur : elle termine huitième. Scénario similaire pour sa voiture sœur la #69, pilotée par Maurice Smith et Matt Bell. Victime d'une crevaison à la mi-course, elle finit treizième.

La prochaine course de la Michelin Le Mans Cup se tiendra au Mans, en France, les 19 -21 août prochains.

Pour les résultats complets, CLIQUEZ ICI.

Pour le classement provisoire au championnat, CLIQUEZ ICI.


Photo : DPPI Images