IMSA WeatherTech : Riley Motorsports renoue avec la victoire, TOP 3 Ligier JS P320 à Watkins Glen

23 - 26 juin 2022 - Sept Ligier JS P320 parmi les 11 LMP3 engagées se sont lancées dans le défi des Six Heures de Watkins Glen, quatrième manche de l'IMSA WeatherTech SportsCars Championship. Six heures de course perturbées par des incidents en piste et par la météo orageuse de l'état de New York. Une agitation loin de perturber les LMP3 du constructeur français, qui obtiennent la victoire avec la Ligier JS P320 #74 de Riley Motorsports et raflent le podium avec la #54 de CORE Autosport (qui réalise de surcroît le meilleur temps en course) et la #38 de Performance Tech Motorsports.

La Ligier JS P320 se classe en tête des deux séances d'essais libres sur le circuit de Watkins Glen, avec deux top trois consécutifs. La #54 de CORE Autosport (Jon Bennett, Colin Braun et George Kurtz) est la plus rapide de la séance 1 en 1:39.789 et la #33 de Sean Creech Motorsport (Joao Barbosa, Malthe Jakobsen et Lance Willsey) la plus rapide de la séance 2 en 1:39.669.

Les Six Heures de Watkins Glen démarrent dimanche 26 juin en fin de matinée. Après seulement 15 minutes de roulage, les pilotes se font déjà surprendre. La Ligier JS P320 #74 de Riley Motorsports (Gar Robinson, Felipe Fraga et Kay von Berlo) part en tête-à-queue, tandis qu'une rivale heurte un mur et provoque la sortie d'un drapeau jaune. S'il est de courte durée, il permet cependant au peloton de se resserrer. Au restart, la #38 de Performance Tech Motorsports (Dan Golburg, Rasmus Lindh et Cameron Shields) prend l'avantage sur la #58 de MLT Motorsports (Dakota Dickerson, Josh Sarchet et Tyler Maxson). Elle lui vole la deuxième place, puis prend la tête de la course.

La tête de la course monopolisée par les Ligier JS P320

Dans une tentative audacieuse de dépassement sur la #36 d'Andretti Autosport (Jarett Andretti, Gabby Chaves et Josh Burdon), la #33 de Sean Creech Motorsport entre en contact avec cette dernière et part en tête-à-queue. Des dégâts sur le démarreur empêchent l'équipe de repartir et forcent la voiture à s'immobiliser au stand pour réparation.

Un peu avant la deuxième heure de compétition, les Ligier JS P320 #36 et #74, à l'avant du peloton, se frottent jusqu'au contact, sans gravité. Deux heures après le départ, la #58 prend la tête de la catégorie devant la #74 et la #30 de Jr III Racing (Ari Balogh, Garett Grist et Nolan Siegel). La #54 est quatrième et la #38 cinquième. Mais le classement est à nouveau changé après les premiers arrêts au stand : la #36 revient en tête après avoir relégué la #58 à la deuxième place. Le lead de la #36 n'est que de courte durée, puisque deux tours plus tard, la #74 remonte dans le classement et s'installe à la première place. En raison d'un problème mécanique, la course de la #58 se termine prématurément.

La #74 et la #30 au coude-à-coude

S'ensuit un duel entre les Ligier JS P320 #74 et #30. Solidement installée à la deuxième place jusqu'à même occuper provisoirement le haut du classement, la #30 de Jr III Racing est victime d'un incident  et l'équipe doit abandonner. Une fin de course douloureuse pour l'équipe, jusque-là en tête du championnat.

La météo est de plus en plus menaçante et les éclairs s'invitent sur le circuit. La direction de course décide de sortir le drapeau rouge, 1h30 avant la fin de la compétition. Retour dans les stands pour les concurrents. La Ligier JS P320 #74 est toujours en tête de la catégorie, suivie de la #54, la #36 et la #38.

Le restart est donné avec seulement 20 minutes restantes au compteur. La #74 ne quittera pas la première place jusqu'au passage de la ligne d'arrivée. Déjà victorieuse l'année passée, l'équipe de Gar Robinson, Felipe Fraga et Kay von Berlo réitère sa performance en 2022 : il s'agit de sa deuxième victoire de la saison, après les 24 Heures de Daytona en janvier.

CORE Autosport domine le championnat LMP3

CORE Autosport termine deuxième avec le tour le plus rapide en poche, réalisé par Colin Braun en 1:40.492. L'équipe prend aussi la tête du championnat devant la #30 de Jr III Racing, avec 1011 points.

Si la Ligier JS P320 #36 d'Andretti Autosport franchit la ligne d'arrivée en troisième position, l'équipe est disqualifiée pour ne pas avoir réalisé le temps minimum de roulage par pilote. La #38 de Performance Tech Motorsports s'offre donc la troisième place du podium, ajoutant un deuxième podium à son palmarès de la saison.

Pas de répit pour les Ligier JS P320 de l'IMSA WeatherTech. Les LMP3 retourneront en piste dès le 30 juin pour la cinquième épreuve du championnat sur le Canadian Tire Motorsport Park.

Pour les résultats complets, CLIQUEZ ICI.

Pour le classement provisoire au championnat, CLIQUEZ ICI.

Pour plus d'informations sur la Ligier JS P320, CLIQUEZ ICI.

Crédit photo : Jake Galstad